Exposition : « La Chine à Versailles. Art et diplomatie au XVIIIe siècle » (Versailles)

Château de Versailles

Appartement de Madame de Maintenon

du 27 mai au 26 octobre 2014

Chine à VersaillesL’exposition « La Chine à Versailles » retrace l’histoire des échanges politiques et artistiques entre la Chine et la France au XVIIIe siècle à l’occasion du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre ces deux pays en 1964.Les peintures, meubles, laques, porcelaines, tapisseries exposés témoignent du raffinement de leur époque et sont d’une extrême rareté aujourd’hui. les quelques 150 oeuvres rassemblées illustrent le goût français pour les productions artistiques chinoises, à la mode dès le règne de Louis XIV. Elles révèlent également l’intérêt des européens pour les descriptions de la chine, adressées par les jésuites français à leurs correspondants tout au long du XVIIIe siècle.

Un dialogue politique et culturel

Louis XIV amorce en 1688 une active politique diplomatique en direction de l’Empire du Milieu en envoyant des jésuites français à la cour de Pékin. Cette décision mène à des échanges scientifiques et intellectuels de haut niveau qui permettent de mettre en place des relations durables et privilégiées avec l’empereur Kangxi, contemporain du Roi Soleil.

Malgré les aléas de l’histoire, cette politique fructueuse se poursuit sous les règnes de Louis XV et de Louis XVI. La mission jésuite est encore très vivante et demeure en correspondance active avec les milieux politiques et intellectuels français, en particulier grâce au concours du contrôleur général des Finances puis secrétaire d’État, Henri-Léonard Bertin (1720-1792), dont le rôle sera particulièrement mis en lumière dans l’exposition. Sinologue averti, celui-ci se passionne pour l’Extrême-Orient et ses productions, et multiplie ainsi les rapports avec la Chine.

Ces liens politiques et intellectuels qui se sont tissés entre la France et la Chine ont suscité un véritable âge d’or des relations diplomatiques entre les deux pays jusqu’à la Révolution française.

L’art chinois à Versailles

La réception fastueuse donnée par Louis XIV à l’occasion de l’arrivée des ambassadeurs du roi de Siam, le 1er septembre 1686, marque le début du vif intérêt que la cour porte à l’Extrême-Orient. Les cadeaux diplomatiques apportés à cette occasion, parmi lesquels figuraient beaucoup d’objets chinois contribuent à développer le goût de la cour et de la famille royale pour les productions artistiques de l’Empire du Milieu.

Retrouvez toutes les informations sur cette exposition et son catalogue, sur le site du château de Versailles en cliquant ici !

Exposition ouverte tous les jours, sauf le lundi, de 9h à 18h30.

Commissariat de l’exposition : Marie-Laure de Rochebrune, conservateur au château de Versailles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.