Séminaire Exogenèses du 30 janvier 2014 : “Le tapis persan de William Morris. Textiles islamiques et esthétique Arts & Crafts“

Par Rémi Labrusse

 

Séminaire Exogenèses du jeudi 30 janvier 2014. EHESS, salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris.

 Tapis « vase », Iran (Kerman), XVIIe siècle, coton, laine et soie, 523 x 350 cm, Londres, V & A (acq. 1897, anc. coll. William Morris).

Tapis « vase », Iran (Kerman), XVIIe siècle, coton, laine et soie, 523 x 350 cm, Londres, V & A (acq. 1897, anc. coll. William Morris).

Fondateur de l’esthétique des Arts & Crafts dans l’Angleterre victorienne de la fin du XIXe siècle, William Morris (1834-1896) a collectionné les tapis islamiques dès la fin des années 1850. Il a également joué un rôle de premier plan pour aider à constituer la très prestigieuse collection de tapis du South Kensington Museum (futur Victoria & Albert Museum) à Londres. Parallèlement, il a placé la question du textile et, plus particulièrement, du tapis et de la tapisserie au centre de ses réflexions, sur un plan à la fois technique, esthétique et politique. Dans ce contexte, la séance sera consacrée à l’analyse d’un objet singulier de sa collection : un tapis « vase » safavide (Iran, Kirman, XVIIe siècle), que Morris a bizarrement installé en forme de dais dans le salon de sa maison élisabéthaine de Kelmscott House dans les années 1880 et qu’il a légué en 1896 au South Kensington Museum.

 

Suggestions bibliographiques :

William Morris, dir. Linda Parry, Londres, Philip Wilson et Victoria & Albert Museum, 1996.

Art and Design for All. The Victoria and Albert Museum, dir. Julius Bryant, Londres, V & A Publishing, 2011.

Caroline Arscott, « William Morris : Decoration and Materialism », dans Marxism and the History of Art. From William Morris to the New Left, dir. Andrew Hemingway, Londres, Pluto Press, 2006, p. 9-27.

Rosalind P. Blakesley, The Arts and Crafts Movement, Londres et New York, Phaidon, 2006.

William Morris, Contre l’art d’élite, préf. Jean Gattegno, trad. Jean-Pierre Richard, Paris, Hermann, 1985.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.