Séminaire Exogenèses du 1er avril 2015. Intervention de Todd Porterfield, Professeur d’histoire de l’art à l’Université de Montréal

LIEU: Université Bordeaux 3 – Montaigne – Amphithéâtre de Max Maison de l’Archéologie.

DATE : 1er avril 2015 – 13h30-15h30

Actuellement chercheur invité à l’INHA, le professeur Todd Porterfield, spécialiste du concept de civilisations, interviendra dans le cadre du séminaire Exogenèses animé par Sabine du Crest à l’Université Bordeaux 3 – Montaigne

Todd Porterfield est professeur titulaire de la Chaire de recherche en histoire de l’art et mondialisation à l’Université de Montréal. Il estl’auteur de The Allure of Empire: Art in the Service of French Imperialism, 1798-1836 (Princeton University Press, 1998); co-auteur de Staging Empire: Napoleon, Ingres, and David (Penn State University Press, 2007); et directeur de The Efflorescence of Caricature, 1759-1838 (Ashgate, 2011). En 2015, il sera commissaire invité de l’exposition Love Bites: Caricatures by James Gillray au Musée Ashmolean de l’Université d’Oxford. Il a enseigné à l’Université Princeton et à Rice University. Il a été professeur-chercheur invité à l’INHA, à la Fulbright Foundation, au Sterling and Francine Clark Art Research Institute, à la Huntington Library, au Yale British Arts Center, à l’Université de Paris Ouest La Défense, au New College Oxford, à la New York University, à l’Université de Toronto, de même qu’à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Président du Réseau international pour la formation à la recherche en histoire de l’art depuis 2014, il a dirigé le Summer Research Academy au Getty Research Institute à Los Angeles en 2012.

Bibliographie
“Globalatinization, León Ferrari, and the Situated Art Historian,” pp. 160-175, in J. H. Cassid and A. D’Souza, eds., Art History in the Wake of the Global Turn. Series: Clark Studies in the Visual Arts. New Haven: Yale University Press, 2014.
“History Painting and the Intractable Question of Sovereignty,” « La question de la peinture d’histoire et l’insoluble question de la souveraineté, » pp. 85-93, 109-119 and plates, in M. Theriault, ed., Interpellations: Three Essays on Kent Monkman/Interpellations: trois essais sur Kent Monkman. Montreal: Université Concordia University, 2012.
“James Gillray, le mariage et le fonctionnement de la caricature,” pp. 192-209, in Ségolène Le Men, ed.,Caricature, bilan et recherches. Actes du colloque. Paris: Presses Universitaires de Paris Ouest, 2011.
The Efflorescence of Caricature 1759-1838. Editor. Aldershot (UK) and Brookfield (US): Ashgate Press, 2011.
Staging Empire: Napoleon, Ingres, and David. Coauthor,S.L. Siegfried. University Park (PA): Penn State University Press, 2007.
“David sans David: The Coronation (1805-1806),” pp. 39-53, in Mark Ledbury, ed., David after David. New Haven: Yale University Press, 2007.
“Les Baptêmes de Chassériau,” pp. 241-64, in S. Guégan and L.-A. Prat, eds., Chassériau (1819-1856). Un autre romantisme. Actes du colloque. Paris: La documentation Française, Musée du Louvre, 2002.
“The Obelisk on the Place de la Concorde: Post-revolutionary Politics and Egyptian Culture,” pp. 63-81, in W. Seipel, ed., Schriften des Kunsthistorischen Museums, Vol. 3: Ägyptomanie. Europäische Ägyptenimagination von der Antike bis heute. Milan: Skira, 2000.
“Resacralization through National History Painting: the Sacristy at Saint-Denis,” Word & Image, 16, 1 (January-March 2000): 31-44.
The Allure of Empire: Art in the Service of French Imperialism, 1798-1836, Princeton University Press, 1998.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.