Monique Jeudy-Ballini

Membre du Laboratoire d’anthropologie sociale (UMR 71300 – Collège de France, CNRS, EHESS), Monique Jeudy-Ballini est ethnologue, directrice de recherche au CNRS. Après des enquêtes ethnographiques en Nouvelle-Bretagne (Papouasie Nouvelle-Guinée), elle a travaillé avec Brigitte Derlon (EHESS) sur l’imaginaire des collectionneurs d’art primitif, et les résultats de leur recherche ont donné lieu à la publication du livre La Passion de l’Art primitif  (Gallimard 2008). Membre du labex Transferts culturels, traduction, interfaces, elle s’intéresse actuellement aux processus transculturels de réception et de réappropriation esthétiques et conduit avec Brigitte Derlon un séminaire sur la référence au non-occidental dans l’art contemporain européen.

 

Retrouvez toutes les activités de Monique Jeudy-Ballini dans le cadre d’Exogenèses

en cliquant sur les mots-clés suivants : publications , communications , enseignement

 

Communications passées

  • 2012, Exposer l’altérité : objets, enjeux et questionnements, communication au séminaire « Cultures et mondialisation : entre homogénéisation, différenciation et émancipation » dirigé par Martial Poirson, New York University/Institut d’Etudes Politiques (iep), Paris 13 février.
  • 2012, discutante au colloque international « Parcours d’objets, objets en transformation circulation et appropriations à travers l’Himalaya et au-delà » organisé par Gisèle Krauskopf, MQB/Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 24-26 septembre.

 Publications passées sur le thème

  • 2011, « Le procès de l’appropriation : la réception de l’art primitif », in L’Archaïque contemporain, Figures de l’art, sous la direction de Dominique Clévenot, Presses Universitaires de Pau et des Pays de l’Adour : 71-81. Avec Brigitte Derlon.
  • 2012, Collector/Collected: primitive art, passionate discourse and the imaginary crossing of boundaries », Anthropos 107(2): 529-543. Avec Brigitte Derlon.