Sabine du Crest

Sabine du Crest

Sabine du Crest 

Le programme Exogenèses initié par Sabine du Crest est le résultat de ses travaux entrepris dès sa thèse de doctorat (Paris, 1998) dans ce champ novateur désormais en pleine effervescence. Maître de conférences en histoire de l’art moderne depuis 1998 à l’université Michel de Montaigne Bordeaux 3 et membre du Centre Pariset EA 548, elle a organisé plusieurs journées d’études et séminaires sur ces thématiques (Le Théâtre de la curiosité, Sorbonne, 2007 ; De Montaigne à Segalen : le regard sur les objets extra-européens, Bordeaux, Musée d’Aquitaine, 2010). Ses travaux lui ont valu d’être reçue comme professeur invité à l’université de Rome La Sapienza et chercheur invité à l’American Academy in Rome (2005). Ancrant son parcours de recherches sur la perception de objets et des oeuvres et le phénomène de la curiosité, Sabine du Crest a été invitée à participer à plusieurs colloques internationaux en France et à l’étranger, à prononcer plusieurs conférences sur les procédures d’intégration des objets extra-européens dans l’art de l’Europe moderne et à publier des résultats de ses recherches dans plusieurs ouvrages collectifs.

 

Retrouvez toutes les activités de Sabine du Crest dans le cadre d’Exogenèses

en cliquant sur les mots-clés suivants : publications , communications , enseignement

 

Communications et publications sur le thème :

« Les réseaux méditerranéens de l’exotique indien autour de Peiresc : érudition antiquaire et hybridation artistique», XIIIe Colloque International d’Histoire Indo-portugaise : La Méditerranée sur la route des Indes. Savoirs, mémoire, imaginaire, réseaux, 23-27 mars 2010 à Marseille, Aix-en-Provence-Paris (parution prévue en 2013).

« The elusive « Aztec » mask in the Medici Collection », Fragmenta 5, Special issue « Art and Knowledge in Rome and the Early modern Republic of Letters, 1500-1750 », Fragmenta: Revue du Royal Netherlands Institute in Rome (parution sous presse).

« D’un efficace l’autre : le dispositif des Japonica du Président de Robien », Territoires du Japonisme, Colloque international, Université Rennes 2, du 27 au 29 septembre 2012, publication des Actes prévue en 2013.

Conférence invitée : « Exotiques esthétiques dans les arts décoratifs de la première modernité », Musée de la Compagnie des Indes -Université de Bretagne-Lorient, 8 novembre 2011, B. Nicolas, conservateur en chef du patrimoine, directeur du Musée.

Leçon au séminaire doctoral « Objets des antipodes », École française de Rome-Ehess, 4-7 octobre 2011 avec P. A. Fabren (Ehess), D. Fabre (Ehess), B. Derlon (Ehess), B. de L’Estoile (Cnrs), C. Prudhomme (Lyon 2), G. Pratesi (Florence) : « Voies de l’exotique dans l’art de l’Europe moderne ».

Conférence invitée « Exotiques esthétiques», Sorbonne Paris 4-Semen-L, 12 février 2011, professeur H. Casanova-Robin, Littérature néo-Latine.

Discutante au séminaire du Musée du Quai Branly : I. Yaya, projet post-doctoral sur les anciennes collections amérindiennes en France, 3 juin 2010 avec K. Pomian (EHESS), P. Mongne (École du Louvre), César Itier (INALCO), Pascal Riviale (CNRS).

« Des reliquaires d’un genre nouveau », in Histoire de l’art et anthropologie, Paris, coédition INHA / musée du quai Branly (« Les actes »), 2009, [En ligne], mis en ligne le 28 juillet 2009.