Journées d’études : Antiquités dépaysées au XVIIIe siècle

LIEU: Maison Suger, salle de séminaire, 16-18 rue Suger 75006 Paris
DATE: 16-17 décembre 2014
Journées d’études organisées par l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC, CNRS/Paris 1/ENS) avec le soutien du labex TransferS.
PROGRAMME
MARDI 16 DECEMBRE 2014
Antiquariat et globalisation
14h Introduction14h30 Stéphane Van Damme, Institut Européen de Florence, «Paul Lucas, agent d’une globalisation des antiquités autour de 1700 ?»

15h Anne-Julie Etter, Université de Cergy, Fondation des Sciences du Patrimoine, «Histoire et religion : les antiquités de l’Inde dans les collections européennes au XVIIIe siècle»

15h30 : Pause

16h Gabriela Goldin Marcovich, EHESS, «Antiquité classique et architecture des Mexicains : savoirs américains à Rome au XVIIIe siècle»

16h30 Eric Lefebvre, Musée Guimet, «La collection d’antiques et le goût exotique à l’époque de l’empereur Qianlong (1711-1799)»

17h-17h30 Discutant : Jean-Luc Chappey, Université Paris 1

MERCREDI 17 DECEMBRE 2014

Anciens et sauvages

9h30 Alain Schnapp, Université Paris 1/ INHA, «Les highlanders sont-ils des sauvages? Réflexion sur l’iconographie du primitivisme à l’âge de raison»

10h Dominique Poulot, Université Paris 1, «Les premières collections publiques nord-américaines au XVIIIe siècle»

10h30 : Pause

11h  Delphine Burlot, INHA, «L’étude des objets égyptiens au XVIIIe siècle, entre goût pour le mystère et savoir antiquaire»

11h30-12h Discutant : Benoît de l’Estoile, CNRS-IRIS

12h-14h : Pause déjeuner

Présences chinoises

14h Kristel Smentek, MIT – School of Architecture, «Thinking Europe Through China: Henri-Léonard Bertin’s Chinese ‘Antiquities’»

14h30 Charlotte Guichard, CNRS-IHMC, «La Chine seule peut faire connaître la Chine».  Transferts antiquaires, Chine-France.

15h : Pause

15h30 Rahul Markovits, ENS-IHMC, «Gengis Khan scythe : Voltaire, le théâtre chinois et la littérature mondiale»

16h Discutante : Anne Lafont, INHA

Discussion générale et table ronde avec les participants

contact: charlotte.guichard@ens.fr

Videos : Atelier 5 – Vêtements liturgiques de plumes sud-américaines

Atelier 5 – Matinée (1ère partieAtelier 5 – Matinée (suite et fin)

Étude in situ des collections de vêtements liturgiques de plumes sous la conduite du Dott.re Alberto Bianco, directeur de l’ACOR

***

Atelier 5 – Après-midi (1ère partie)

Introduction par Sabine du Crest, Coordinatrice du Programme ANR Exogenèses

Présidence : Martine Boiteux, EHESS

Paramenti in penne in Italia: da Milano alla Vallicella  par Dott.ssa Corinna T. Gallori, Docente a contratto, Università degli studi del Molise (1ère partie)

***

Atelier 5 – Après-midi (2e partie)

Paramenti in penne in Italia: da Milano alla Vallicella  par Dott.ssa Corinna T. Gallori, Docente a contratto, Università degli studi del Molise (suite et fin)

Peindre avec les plumes. Aspects critiques de la plumasserie mexicaine coloniale par Bertrand Prévost, Maître de conférences HDR, Université Bordeaux Montaigne (1ère partie)

***

Atelier 5 – Après-midi (3e partie)

Peindre avec les plumes. Aspects critiques de la plumasserie mexicaine coloniale par Bertrand Prévost, Maître de conférences HDR, Université Bordeaux Montaigne (suite et fin)

Discussion animée par Brigitte Derlon, directrice du Laboratoire d’anthropologie sociale, EHESS-Collège de France et Monique Jeudy-Ballini, directrice de recherches, CNRS-LAS, partenaires d’Exogenèses (1ère partie)

***

Atelier 5 – Après-midi (4e partie)

Discussion animée par Brigitte Derlon, directrice du Laboratoire d’anthropologie sociale, EHESS-Collège de France et Monique Jeudy-Ballini, directrice de recherches, CNRS-LAS, partenaires d’Exogenèses (suite et fin)

Conférence : Montages. Assembling as a Form and Symptom in Contemporary Arts

LIEU : Venice (Italy), Teatrino di Palazzo Grassi

DATE : December 1 – 02, 2014

International Conference
curated by Cristina Baldacci and Marco Bertozzi
Film section curated by Philippe-Alain Michaud

 

Scientific Committee
Martin Bethenod, Angela Mengoni, Philippe-Alain Michaud, Antonio Somaini, Angela Vettese

 

Organization
Università Iuav di Venezia, Dipartimento di Culture del
Progetto/LABIM-Laboratorio di Teoria delle Immagini, and Palazzo Grassi, Venice

Montage, today, is a widespread procedure that doesn’t concern just artistic production, but also our daily lives and the use everyone makes of that huge visual archive contemporary media places at our disposal. In a technologically advanced society, where the notion of postproduction regulates our relationship with images and objects, it is therefore necessary to thoroughly investigate the role, possibilities, and, most of all, anthropological and politic connotations of montage; and to ask ourselves whether – in comparison to the heroic years of the first avant-gardes – montage has become a faded and standardized practice or if it is a more and more effective means to understand and reprogram the world, especially in relation to the technical possibilities offered by new media and remix practices.

PROGRAM

Monday, December 1st

9.15 – WELCOME  
Cristina Baldacci, Marco Bertozzi, Martin Bethenod

9.30-10.15 – PRELUDE
Introduces and moderates Marta Kuzma (Kungl. Konsthögskolan-Royal Institute of Art, Stockholm/Università Iuav di Venezia)   

Montages fragmentaires du romantisme

Olivier Schefer (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne)  

10.15-12.30 – SESSION I: Interstices
Introduces and moderates Cristina Baldacci (Università Iuav di Venezia) 

Il linguaggio mobile del collage
Angela Vettese (Università Iuav di Venezia)

Memorie dell’infigurabile. Corpi e montaggio nel lavoro di Berlinde de Bruyckere

Angela Mengoni (Università Iuav di Venezia)  

                          

TIMED! 15 MINUTES FOR A BOOK                              Angela Mengoni, « Interpositions »                  

 Angela Vettese, « Si fa con tutto »                                       
 Marco Bertozzi, « Recycled cinema »       

                                

12.30-1.15 – SCREENINGS: Cuts
Introduces Philippe-Alain Michaud (Centre Pompidou, Paris/Università Iuav di Venezia)

Andre Deed, « Cretinetti che bello! », 1909, 10′
Stan Brakhage, « Eyes », 1970, 35′

2.30-5.30 – SESSION II: Cinegraphies
Introduces and moderates Marco Bertozzi (Università Iuav di Venezia)    

Del montaggio quotidiano. Pratiche di linguaggio nell’Italia televisiva dalla fine degli anni ottanta ad oggi
Carmelo Marabello (Università Iuav di Venezia)

« Accostare cose che non sembrano disposte a essere accostate ». Appunti su montaggio e anacronismo
Francesco Zucconi (Università degli Studi di Siena)

Le montage de l’histoire dans le cinéma documentaire               Eyal Sivan (Theoretician and filmmaker)

Du point de vue du cadre (à propos de Morgan Fisher) 
Christa Blümlinger (Université Paris 8 – Vincennes          Saint-Denis)         

TIMED! 15 MINUTES FOR A BOOK
Christa Blümlinger, « Le cinéma de seconde main »      
Francesco Zucconi, « La sopravvivenza delle                          immagini nel cinema »

5.30-6.00 – CONVERSATION
Frédéric Sanchez (Sound designer) and Martin Bethenod (Palazzo Grassi,Venezia)

Tuesday, December 2nd

9.30-12.30 – SESSION III: Sutures
Introduces and moderates Angela Vettese (Università Iuav       di Venezia)

« L’empreinte en mémoire ». Montaggio e sovrapposizione nei progetti filmici di Marcel Duchamp

Marco Senaldi (Independent researcher)

From cinematic montage to curatorial parcours. Questions of cinematic and curatorial aesthetics

Mark Nash (Independent curator)

« Life is editing »

Antoni Muntadas (Artist, Università Iuav di Venezia)

TIMED! 15 MINUTES FOR A BOOK
Mario Lupano (Università Iuav di Venezia), « Una giornata moderna »       
Daniela Sacco (Università Iuav di Venezia), « Mito e teatro »

12.30-1.15 – SCREENINGS: Samples 
Introduces Philippe-Alain Michaud (Centre Pompidou, Paris/Università Iuav di Venezia)

Marcel Duchamp, « Anemic Cinema », 1925, 7′
Len Lye, « Rhythm », 1957, 1′
Peter Rohr, « Filmmontagen I », 1965, 9′
Martin Arnold, Passage à l’acte, 1993, 12′ 

2.30-4.30 – SESSION IV: Paradigms
Introduces and moderates Angela Mengoni (Università      Iuav di Venezia)

Il montaggio come forma e sintomo: l’eredità degli anni venti e trenta
Antonio Somaini (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

Interattività, montaggio e tecnologie della sensibilità
Pietro Montani (Università La Sapienza, Roma)

TIMED! 15 MINUTES FOR A BOOK
Pietro Montani, « Tecnologie della sensibilità »                          
Antonio Somaini, « Ejzenštejn »              

                             

4.30-5.30 – SCREENINGS: Clips
Introduces Philippe-Alain Michaud (Centre Pompidou, Paris/Università Iuav di Venezia)

Bruce Conner, « Breakaway », 1966, 5′
Ronald Nameth, « Andy Warhol’s Exploding Plastic Inevitable »,1967, 14′  
Malcom Le Grice, « Berlin Horse (two screens) », 1970, 8′
Manon de Boer, « Sequenza », 2014, 15′

5.30-6.00 – FINAL THOUGHTS

Colloque : Les Colonies – Images, discours, leçons.

DATE: 28-29 novembre 2014

LIEU: Fort-de-France, salle polyvalente de l’ESPE, Route du Phare, Pointe des Nègres

Une équipe d’enseignants-chercheurs de l’ESPE de Martinique organise, dans le dernier quart de l’année 2014, un colloque sur le thème des colonies : images, discours, leçons.

Ces mots sont à prendre dans toutes leurs acceptions possibles. Les images renvoient aussi bien à l’iconographie qu’aux représentations mentales, et bien entendu aux interactions entre les deux. Un certain nombre de discours, au sens littéral, a marqué l’histoire des colonies ou anciennes colonies (discours de Brazzaville, discours de Dakar…) Mais dans un sens plus large, le discours est aussi une forme d’appropriation, un instrument de pouvoir, qui se déploie sous couvert des théories scientifiques entendant rendre compte des colonies, au temps de la géographie conquérante comme au temps des postcolonial studies.

Les colonies sont aussi matière à leçons : on les enseigne et on y enseigne, on en tire des enseignements politiques ou des sermons moralisants… Au bout du compte, c’est bien le terme de colonie lui-même qui est en jeu : ses connotations ne sont pas les mêmes dans les champs de l’histoire grecque ou de l’histoire moderne, dans celui du droit ou de la littérature, chez les artistes ou les dirigeants politiques.

Notre colloque entend donc confronter délibérément des approches issues de toutes les disciplines, afin d’enrichir le nuancier de nos palettes respectives.

PROGRAMME

VENDREDI 28 NOVEMBRE 2014

            9h : Discours inaugural de Bertrand Troadec, Directeur de l’ESPE de la Martinique

                            9h15-9h45 : Marcel Dorigny (Université de Paris 8/CTHS)                                    La « Colonisation Nouvelle » : une alternative à la colonisation « mercantiliste » et esclavagiste

9h50-10h20 : Christelle Lozère (Université des Antilles, AIHP-GEODE)
Le rôle de l’exposition permanente des colonies dans la diffusion de l’idée
coloniale française (1855-1896)

Discussion-Pause

11h-11h30 : André Claverie (Université des Antilles, CRILLASH)
L’imaginaire colonial et ses hypostases dans la littérature : Saint-John Perse,
Camus, Céline.

Discussion-Pause déjeuner

14h-14h30 : Carlo A. Célius (Université des Antilles, CRPLC)
Conflit iconique en situation coloniale esclavagiste
(Saint-Domingue, XVIIIe siècle)

14h35-15h05 : Martial Poirson (Université de Paris 8)
Fictions coloniales du théâtre français : Paradoxes de l’exposition
(XVIIe-XXIe siècles)

Discussion-Pause

15h35-16h05 : Gwenaëlle Boucher (Espe-Martinique)
Nicolas-Germain Léonard (1744-1793) ou l’illusion coloniale

16h10-16h40 : Hugues Henri (ESPE-Martinique)
Images du Brésil colonial

Discussion

19h : Dîner en commun

***

SAMEDI 29 NOVEMBRE 2014

9h-9h30 : Henri Eckert (ESPE-Martinique)
Images et leçons en conflit dans l’Indochine coloniale

                                  9h35-10h05 : Brigitte Hervoche (ESPE-Martinique)                                 Le personnage du babu dans le roman anglo-indien, de Kipling à Orwell

Discussion-Pause

10h10-10h40 : Karine Bénac (Université des Antilles, CRILLASH)
Grandeurs et misères des sociétés pierrotines et cubaines
dans les romans de René Bonneville

10h45-11h15 : Manuella Antoine (ESPE-Martinique)
Lavwa dèyé an tjé lakoloni : Les petites voix de la colonie

Discussion-Pause déjeuner

14h-16h : Spectacle de danse et de musique
Une troupe de danseurs et de chanteurs présentera les chants et danses
des esclaves au temps des colonies (sous réserve)

 

Pour plus d’informations, merci de contacter les personnes suivantes:
Mme Gwenaelle BOUCHER
Gwenaelle.Boucher@espe-martinique.fr

M.Henri Eckert
Henri.Eckert@espe-martinique.fr
0596 55 46 46

 

 

 

 

Conférence de Brigitte Nicolas: Au bonheur des Indes – 10 ans d’acquisitions du Musée de la Compagnie des Indes

DATE: Mardi 25 novembre 2014 – 18h30

LIEU: Lorient, Musée de la Compagnie des Indes. Espace Courbet – salle de conférence – 81, rue Amiral Courbet. Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Au bonheur des Indes

10 ans d’acquisitions du musée

 Brigitte NICOLAS

Conservateur en chef du musée de la Compagnie des Indes

Le choix des œuvres : une politique d’acquisition

A l’occasion de l’exposition célébrant les 30 ans du musée, Brigitte NICOLAS présente les œuvres entrées dans les collections au cours des dix dernières années, qui constituent le cœur de l’exposition. Ces objets acquis en vente publique, parfois par préemption, chez des particuliers, des antiquaires, déposés par des institutions muséales ou donnés par de généreux donateurs ont été choisis parce qu’ils répondent à la politique d’acquisition du musée dont l’objectif est d’illustrer l’histoire foisonnante des compagnies des Indes. Certaines œuvres viennent compléter des thématiques, d’autres ont pour mission d’en illustrer de nouvelles.

Les œuvres content leur histoire

Au-delà de leur beauté formelle, de l’habileté de leur créateur ou de leur touchante simplicité, ces objets sont comme autant de conteurs qu’il s’agit de réveiller. Ils sont à la fois les témoins, les symboles, les vestiges et les merveilleux ambassadeurs d’un monde lointain. La collection est donc au cœur des préoccupations du musée de la Compagnie des Indes ; elle est le sel et la passion des métiers de la conservation.

Prolonger le plaisir

Les nouvelles acquisitions sont à l’honneur dans l’ouvrage Au bonheur des Indes Orientales (ed. Palantines, 2014) publié à l’occasion de la célébration des 30 ans du musée. Il sera disponible à la vente lors de la conférence.

Cette intervention est suivie d’un échange avec le public

Musée de la Compagnie des Indes – 02 97 82 19 13

http://musee.lorient.fr – museeindes@mairie-lorient.fr

Exposition : Le Maroc médiéval Un empire de l’Afrique à l’Espagne

LIEU: Paris, Musée du Louvre

DATES: 17 octobre 2014 – 19 janvier 2015

Du XIe au XVe siècle, une succession de dynasties – almoravide, almohade et mérinide – ont unifié un espace politique et civilisationnel centré sur le Maroc, et étendu jusqu’à l’Andalousie. Leurs conquêtes les ont menées du sud du désert du Sahara (frange nord de la Mauritanie) au nord de l’Algérie et de la Tunisie. L’influence de ces empires, unissant pour la première fois les confins de l’Occident islamique, a rayonné jusqu’en Orient. L’exposition (près de 300 oeuvres) permet d’appréhender cette longue et riche histoire, clef de compréhension du Maroc contemporain et source de sa modernité.

L’exposition incite à relire cette période d’apogée de l’Occident islamique, tant du point de vue historique qu’artistique. Elle présente ses plus belles réalisations dans les domaines du décor architectural, du textile, de l’ivoire ou de la calligraphie et replace cette puissante entité au centre des réseaux diplomatiques et commerciaux qui furent les siens. « Le Maroc médiéval » invite à un voyage dans l’espace marocain et andalou, suivant un fil chronologique. Chacune des périodes historiques est ponctuée d’éclairages sur les lieux de pouvoir et capitales historiques, cités d’or et de lumière.

Commissaire(s) :

Yannick Lintz, directrice du département des Arts de l’Islam, musée du Louvre, et Bahija Simou, directrice des Archives royales, Rabat, Maroc.

Commissaires scientifiques : Claire Delery et Bulle Tuil-Leonetti, musée du Louvre.

Exposition: Edouard Lièvre

LIEU: Paris, Galerie Steinitz,77, rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris

DATES: 9 septembre – 8 novembre 2014

Edouard Lièvre (1828-1886)  est l’un des plus éminents dessinateurs d’art décoratif ornemanistes et ébénistes français de la seconde moitié du XIXe siècle. La Galerie Steinitz vous invite à découvrir une sélection de ses oeuvres et des rééditions d’après ses modèles réalisées par les fabricants de bronze, soit une quarantaine de pièces au total.

Exposition: Edouard Lièvre

Exposition : Joyce Mansour, poétesse et collectionneuse

LIEU: Pairs, Musée du Quai Branly

DATES: du 18 novembre 2014 au 1er février 2015

Portrait de Joyce Mansour © DR - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre 

Portrait de Joyce Mansour © DR

Amie fidèle d’André Breton, Joyce Mansour (1928-1986) fut l’une des dernières figures majeures du surréalisme français. Née en Égypte, établie à Paris, l’écrivaine s’est illustrée grâce à son oeuvre poétique d’une intensité provocante. Son rôle de collectionneuse d’arts dits « primitifs » et d’œuvres de ses amis Michaux, Ernst ou Molinier, reste en revanche relativement méconnu. Hommage à cette figure profondément singulière.

Conception : Philippe Dagen, historien de l’art et professeur d’histoire de l’art contemporain à l’université Paris 1 – Panthéon Sorbonne.